TNT, Satellite, Cable, ADSL ou Fibre, tous les modes de réception sont sur TVNT

Votre télé va-t'elle afficher un écran noir à partir d'avril 2016 ?

L' association 60 millions de consommateurs vient d'alerter sur le fait qu'en avril 2016,  12% des foyers français (soit 3,25 milllions) pourraient faire face du jour au lendemain à un écran noir.


Pourquoi cet écran noir ?


Au mois de décembre,  le gouvernementa décidé une modification de la norme de diffusion pour la télévision numérique terrestre (TNT). En avril 2016, toutes les chaînes émettront avec la norme MPEG-4, compatible avec la haute définition (HD). Aujourd'hui, la grande majorité des chaînes émettent avec la norme MPEG-2, et utilisent une bande de 700 MHz qui leur était réservée. Mais cette bande, à partir d'avril 2016, ne sera plus réservée à la télévision.


Quel avantage ?

Pour l' Etat, l'avantage est purement financier car il va pourra revendre ces fréquences aux aux opérateurs de téléphonie mobile, qui pourront dès lors développer la 4G à très haut débit. L'opération pourrait rapporter des milliards d'euros !


Serez-vousconcerné par l'écran noir ?

Les principales personnes concernées par ce risque d'écran noir sont les foyers qui utilisent une antenne rateau. Ils représentent 12 % des foyers. 

Pour les autres,équipés d'une box ADSL ou du satellite, il n'y aura pas de problème.

Si vous avez une antenne rateau, vérifiez que votre téléviseur est compatible avec la TNT-HD. Vous pouvez également vérifier si votre téléviseur est compatible en testant sur la chaîne Arte HD (sur le numéro 57 ou le numéro 7, en fonction de votre équipement) . Si vous recevez corrextement Arte HD, alors votre téléviseur est compatible et il n' y aura pas de changement à faire en avril 2016.


Si vous êtes concerné par l'écran noir :

Si vous recevez la télévision par l'antenne rateau avec un téléviseur ancien, vous serez devrez donc vous équiper. Inutile de changer votre télé, il suffit d'investir dans un boîtier de réception de la TNT-HD dont le prix avoisine les 25 euros. 

Plus d'Actu